Interview DE Arnaud DEGOUSEE

Bonjour à tous,
A l’aube d’une nouvelle et prometteuse saison de championnat de France Sable, nous avons fait le point avec Arnaud sur les semaines écoulées et à venir…
Profitant de la présence à Hossegor de la petite équipe rejointe depuis peu par un aide mécanicien ( Jérémy qui nous vient de Bordeaux ) j’ai pu ce matin, aller me rendre compte par moi même des progrès accomplis par le pilote KENNY RACING en terme de pilotage sable. Non loin de Bayonne…

OFF COURSE > Arnaud, quel a été ton planning ces dernières semaines et ce, après la finale du championnat de France Nat MX1 ? ( rappelons que tu termines 4ème du général ).

Arnaud DEGOUSEE > Ces dernières semaines ont été consacrées à l’entraînement sur des terrains spécifiques sable mais avec une moto typée cross. Pour une reprise sable, c’était bien suffisant. Puis fin Août, nous sommes retournés à la frontière Belge pour tourner le dos pour cette année à la terre !

OFF COURSE > Ensuite, direction le Sud ouest, une autre météo, d’autres terrains ?

 Arnaud DEGOUSEE >Début Septembre, nous avons alterné la préparation physique avec un peu de bon temps à la plage. Nous sommes depuis Jeudi 6 Septembre à Hossegor. Nous joignons l’utile à l’agréable puisque nous avons garé notre camion devant l’atelier BUD RACING. L’objectif étant de continuer à progresser sur la moto en étroite collaboration avec Philippe DARTAILH le motoriste qui teste pour nous des pièces au banc que nous validons ensuite sur le terrain en dynamique !

OFF COURSE > Quel est votre objectif pour ces jours, voire semaines à venir ?

Arnaud DEGOUSEE > Le but est d’avoir un moteur plus puissant, c’est essentiel pour le sable. Nous y travaillons. Notre priorité est Berck pour l’ouverture du championnat de France début Octobre. Je suis conscient que nous manquons de roulage dans le sable mais je sais où sont nos concurrents directs ( hormis les pilotes de GP qui ne font que l’ouverture de la saison ) ils ne sont pas plus avancés que nous !

OFF COURSE > Tu aurais pu débarquer à Berck en provenance de la Grande Bretagne, manque de chance, la finale Britannique aura lieu une semaine après, non ?

Arnaud DEGOUSEE > Exact, pas de chance, idéalement j’aurai préféré me rôder et monter en puissance chez les Anglais pour arriver dans le Nord fort d’une première épreuve sable et ayant fait des manches. Ceci étant, je serai tout de même prêt pour la bagarre !

OFF COURSE > En 2011, tu termines champion de France E3 et douzième du scratch, une belle performance pour un pilote de 18 ans, penses tu grimper encore dans la hiérarchie ?

Arnaud DEGOUSEE > Clairement ! Une place scratch dans le top 5 me ravirait… Ce n’est pas gagné car des types comme DEMEESTER, MOUSSE ou POTISEK ont 15 ans au moins d’expérience. J’aime me fixer des challenges difficiles à atteindre, çà me transcende ! 

OFF COURSE > Le mot de la fin ?

Arnaud DEGOUSEE > Je voulais souhaiter la bienvenue à Jérémy LURET qui va venir épauler Raphaël. Il nous vient d’un bonne école mécanique. Petit à petit, nous franchissons des caps, l’arrivée de Jérémy va dans ce sens là. Je voulais aussi remercier très sincèrement tous les partenaires, petits, moyens et grands car je sais que la période n’est pas facile pour investir dans la course. Cette collaboration est d’autant plus précieuse pour nous. Voilà pourquoi nous ne devons pas décevoir.

OFF COURSE pour Arnaud 606 DEGOUSEE.

Salutations sportives !

 

Publié dans Evénements | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *